En cliquant sur "Accepter ", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et contribuer à nos efforts de marketing. Consulter nos Politique de confidentialité pour plus d'information.

Histoire d’expat : Geoffrey Marchal, automaticien programmeur à Montréal

Nous partons à la rencontre d’un nouvel expatrié français arrivé en novembre 2021 à Montréal, découvrez pourquoi il a décidé de venir vivre au Canada et comment s’est déroulé son processus d’immigration.

🎙 Bonjour Geoffrey, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Moi c’est Geoffrey Marchal, j’ai 29 ans, je suis originaire de Vesoul en France et je vis aujourd’hui à Longueuil au Canada. Je suis automaticien programmeur à Boucherville à côté de Montréal et je suis venu au Canada avec un permis Vacances Travail (PVT) courant 2021 avec ma femme.

🎙 En 2021, il était plus compliqué d’obtenir un permis pour venir au Canada dû au Covid, comment as-tu fait ?

En effet, c’était un peu plus particulier à l’époque pour rentrer sur le territoire, le Gouvernement Canadien ne délivrait un PVT uniquement si on avait une promesse d’embauche. Mais cela n’a en rien compliqué mon arrivée au Canada, au contraire. Ça fait maintenant 9 mois que je suis ici et j’en profite bien !

🎙 Pourquoi avoir choisi de venir vivre au Canada et plus particulièrement à Montréal ??

Il y a plusieurs raisons, mais je commencerai par l’envie de changer de pays, radicalement et quoi de mieux que de changer de continent pour aller en Amérique. Et puis il y avait aussi surtout l’aspect francophone qui pesait dans la balance.  

Montréal est un bon moyen pour commencer à parler anglais, certes la langue officielle reste le français mais, on peut être confronté à des situations à devoir parler en anglais. C’est très appréciable puisqu'avec ma conjointe, on souhaite évoluer sur ce point.

J’ai eu aussi beaucoup de retours de personnes ayant vécu ici me disant qu’il y avait un super confort de vie et énormément d’activités aussi bien en hiver qu’en été. Les maîtres-mots qui en ressortaient étaient : sérénité et quiétude... Et je les valide à 100% !

🎙  Comment as-tu trouvé ton emploi au Canada ?

Talentech m’a directement contacté sur LinkedIn suite à leur webinaire d’informations en me proposant un poste d’automaticien. J’ai fait deux/trois entretiens avec Talentech et mon entreprise actuelle et ensuite tout est allé très vite ! J’ai obtenu ma promesse d’embauche pour obtenir mon PVT et 5 mois après, j’étais à Montréal !

Fun fact : ma femme a aussi trouvé son emploi dans la même entreprise que moi.

🎙  Talentech t’a donc contacté pour être automaticien programmeur au Canada, en quoi consiste ton travail au quotidien ?

Je travaille dans une entreprise de convoyage de produit, cela consiste à transporter les produits au travers de différentes machines ou encore de gérer des flux internes aux entreprises. Nous permettons d’automatiser les flux de fabrication d’une entreprise afin de limiter les interventions humaines.

Et donc pour se faire, j’ai plusieurs missions, comme :

  • Dimensionnement des équipements nécessaires à une installation automatisée ;
  • Conception des schémas électriques ;
  • Conception du programme de l’interface de la machine associée ;
  • Mise en service chez les clients ;
  • Accompagnement des clients pour exploiter les machines ;
  • Et occasionnellement, des dépannages sur nos anciennes installations.

🎙  Est-ce que tu as noté des différences dans ton métier entre le Canada et la France ?

Non, il n’y a pas de différence sur le travail en lui-même. Mais il va y avoir des différences techniques étant donné que les normes électriques ne sont pas les mêmes ici, par exemple il n’y a pas les mêmes tensions ou pas les mêmes fréquences. C’est des choses qui peuvent nous perturber en arrivant au Canada mais l’apprentissage se fait très facilement.

🎙  Quelle est ton expérience avec l’équipe de Talentech ?

Très bien ! Mon embauche a été très rapide, tout s’est fait de manière naturelle sans embûche, ce qui fait que j’ai eu peu d’échanges avec les équipes puisque tout été très clair. Je savais ce que je voulais et ils ont su m’orienter dans la bonne direction et vers la bonne entreprise, qui a elle aussi été très conciliante. Une expatriation parfaite quoi !

🎙  Comment s’est passé ton expatriation à Montréal ?

Dans sa globalité très bien ! Pour moi, elle s’est faite en deux parties, premièrement, il m’était nécessaire d’acheter une voiture, de trouver un logement près de notre entreprise. Cette partie a été la plus simple, car nous avions déjà trouvé depuis la France. Au bout d’une semaine, nous avions une voiture et un logement meublé et habitable donc parfait.  

Puis viens ensuite la partie de rencontrer du monde, se faire des amis quoi ! On a très rapidement participé à une rencontre d’expatriés dans Montréal grâce à une annonce sur Facebook (très pratique, il y en a tout le temps). Et depuis ce moment-là, tous nos week-ends sont pris, nous avons fait plein de rencontre.

🎙  Que dirais-tu à quelqu’un qui hésite encore à venir au Canada ?

La qualité de vie est vraiment top, il y a de très bonnes opportunités professionnelles et la possibilité d’avoir une nette amélioration de son salaire. La sécurité du pays rend vraiment la vie beaucoup plus agréable. Et puis le Canada et ses paysages, ses grands espaces sont des choses à voir et à vivre dans sa vie. Et puis tout est possible ici, c’est comme un rêve américain mais au Canada !

L’aventure canadienne te tente ? Tu veux toi aussi découvrir le Canada et plus particulièrement le Québec ? Lance toi et rejoins la Talenteam !

Toi aussi tu recherches un poste comme Geoffrey dans l’automatisme, postule sur notre offre ici. Talentech t’accompagne dans l’obtention de ton emploi, ton processus d’immigration et ta relocalisation au Québec.

>> Découvrez aussi l’expérience d’Enzo, concepteur Mécanique à Montréal.