En cliquant sur "Accepter ", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et contribuer à nos efforts de marketing. Consulter nos Politique de confidentialité pour plus d'information.

L’équivalence des études entre le Québec et la France

Systèmes universitaires différents, des intitulés de diplômes qui se ressemblent ou encore des années d’études qui divergent, trouver l’équivalence des études françaises avec celles du Québec peut vite devenir un casse-tête. Découvrez avec à cet article quelles sont les équivalences des deux systèmes universitaires.  

Les diplômes Français sont-ils reconnus au Québec ?

Au Québec, les diplômes français sont reconnus par l’entente France-Québec qui convient d’une reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles. Cette alliance permet aux résidents français possédant une formation et/ou un permis d’exercer une profession ou un métier réglementé en France d'être reconnus pour leurs compétences pour travailler au Québec. Cet accord ne change pas les règles d’immigration en vigueur, les personnes de nationalité française souhaitant immigrer au Québec sont soumises aux mêmes règles. Par conséquent, elles doivent accomplir les formalités d'immigration nécessaires pour obtenir un permis de séjour en bonne et due forme.  

Les arrangements de reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles (ARM) déterminent les conditions d’obtention d’un permis d’exercice au Québec. Ces accords permettent de couvrir les 81 professions reconnues, certains ARM proposent des cours d'adaptation ou de remise à niveau qui peuvent être nécessaires à la délivrance d’un permis d’exercice.  

Pour en savoir plus sur les conditions d’obtention d’un permis d’exercice et l’organisme en charge, consultez le lien ci-après : métiers reconnus au Québec.  

A noté, juridiquement, il n'y a pas d'équivalence entre les diplômes français et québécois. En règle générale, les entreprises ne vous demanderont que rarement de faire reconnaître vos diplômes et formations. Même si les équivalences n’ont pas de valeur légale, il reste important de les comprendre pour valoriser sa candidature et réussir son expatriation au Québec.

Avoir un CV adapté au marché Canadien.

Ci-dessous, découvrez une explication détaillée des équivalences des études supérieures France-Québec.

Équivalence études supérieures Québec / France

Comme nous pouvons le remarquer, les niveaux d’études ne se correspondent pas exactement. Par exemple, si vous avez un BTS, bachelor ou un DUT, nous vous suggérons d’intégrer le nom de ta formation puis d’intégrer l’équivalence québécoise.

Exemple : BTS Génie mécanique (équivalence québécoise : DEC + 2ans).

Il est aussi possible de faire une demande d’évaluation comparative de vos études auprès du MIFI (Ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration). Attention, ceci n’est pas obligatoire pour la création de votre dossier d’immigration canadienne ou votre entrée sur le territoire. Le document qui vous sera délivré ne représente aucune équivalence officielle d’étude, mais seulement des informations délivrées par des experts à titre indicatif.

L’équivalence des diplômes d'ingénieur  

Au Québec, un ingénieur est reconnu comme tel lorsqu’il a le titre d’ingénieur et qu’il rentre dans l’Ordre des ingénieurs du Québec, l’institution chargée d’encadrer la pratique des ingénieurs. C’est la raison pour laquelle dans certains domaines d’ingénierie, il est obligatoire d’effectuer une équivalence de diplôme entre la France et le Québec si vous souhaitez y être reconnu comme ingénieur. Afin d’obtenir le droit d'exercer en tant qu'ingénieur, il faut effectuer des démarches auprès de l’OIQ.

Il est possible de bénéficier de l’Arrangement sur la reconnaissance mutuelle des qualifications professionnelles (ARM) existant entre l’OIQ et la CTI (Commission des titres d’ingénieur) en France.  
Pour en savoir plus : http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/biq/paris/entente-france-quebec/

En outre, une équivalence de diplôme peut être demandée si le diplôme a été décerné par un établissement d’enseignement de niveau universitaire situé à l’extérieur du Québec.

Afin d’en apprendre davantage sur les démarches pour être reconnu comme ingénieur au Québec, vous pouvez vous renseigner directement sur le site de l’Ordre.

Vous êtes à la recherche d’un poste en automatisme, en robotique ou encore en gestion technique des bâtiments, postulez sur nos offres ici. Talentech vous accompagne dans l’obtention de votre emploi, votre processus d’immigration et votre relocalisation au Québec.

>> Découvrez aussi comment obtenir son permis jeunes professionnels en 10 étapes.